ECHOS-BRESIL 2014 : Trafic de billets : un prestataire de la Fifa en fuite

Mondial-Bresil 2014 I On vous rapportait jeudi dernier le démantèlement d’un vaste réseau de trafic de billets pour les matches du Mondial brésilien. Le principal suspect, le directeur de Match Services, serait aujourd’hui en fuite après s’être échappé par une porte de service de son hôtel.

 

Le chef de ce réseau de revente illégale serait Ray Whelan. Ce Britannique de 64 ans est le directeur de Match Services, une compagnie prestataire de la Fifa. Cette société gère notamment les tickets d’accès aux stades, les billets d’avion et les hôtels de luxe. Elle a obtenu l’exclusivité de ce service pour le Mondial 2018 en Russie et 2022 au Qatar. Parmi ses actionnaires figure la société Sports and Media basée en Suisse et dirigée par le neveu de Joseph Blatter, numéro 1 de la Fifa.

Lundi, M. Whelan a été interpellé au Copacabana Palace, placé en détention provisoire avant d’être relâché mardi grâce au paiement d’une caution de 5000 reais (2500 dollars) et à un habeas corpus. Pour les non-spécialistes du droit, il s’agit d’une règle qui garantit à une personne arrêtée d’être présentée rapidement devant un juge afin qu’il statue sur la validité de l’arrestation. Selon cette règle, le prisonnier doit être relâché s’il est détenu sans raison valable aux yeux de l’autorité judiciaire. Son passeport et son accréditation au Mondial lui ont été confisqués par la police par précaution.

Hier, alors que les policiers venaient arrêter à nouveau Ray Whelan à son hôtel, ils ont découvert que le fugitif s’était volatilisé. « Il est sorti par la porte de service, a déclaré le commissaire Fabio Barucke, chargé de l’enquête, au site G1 du groupe de communications Globo. On l’a vu sur les caméras. Il est considéré comme fugitif. »

LIRE AUSSI:  Sénégal: au Grand Magal de Touba, les Mourides ont célébré leur père fondateur

Douze suspects inculpés

Selon la police, M. Whelan distribuait des billets VIP gratuits et initialement destinés à des ONG, parraineurs et familles de joueurs à Mohamadou Lamine Fofana, son bras droit, pour qu’il les revende au marché noir par le biais d’agences de voyage. D’après les enquêteurs, le réseau était actif depuis 2002 et vendait illégalement environ 1 000 billets par match à environ 1 000€ l’un. La société Match, dont le siège est à Zurich en Suisse, avait accusé mercredi la police brésilienne d’avoir arrêté “illégalement” Ray Whelan et affirmait qu’il était innocent.

En tout, douze personnes ont été inculpées. Excepté le fugitif, dix suspects sont en prison. Le seul épargné est l’avocat brésilien qui reste en liberté provisoire pour avoir collaboré à l’enquête. Les douze suspects vont être poursuivis pour association de malfaiteurs, revente au marché noir, corruption active, blanchiment d’argent et fraude fiscale. Encore une affaire d’argent et de corruption qui ne va pas faire de bien ni à la Fifa, ni au football

coupedumonde

Commentaires

commentaires

Tu pourrais aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.