“Racaille royale”, titre le Daily News en une de son édition du dimanche 17 avril. Le quotidien new-yorkais s’insurge contre la menace de la monarchie saoudienne de vendre des bons du Trésor qu’elle détient aux Etats-Unis pour une valeur de 750 milliards de dollars. Officiellement pour éviter que les sommes ne soient saisies par la justice américaine.

En réalité, Riyad brandit cette menace pour éviter que le Congrès américain ne vote une loi qui permettrait aux tribunaux de juger des officiels saoudiens pour une éventuelle implication dans les attentats du 11 septembre 2001. “L’Arabie saoudite menace de provoquer l’écroulement de l’économie”, résume pour sa part The New York Times. “Cette menace est un nouveau signe des tensions croissantes entre Américains et Saoudiens”, ajoute le journal. Et ce, à la veille d’une visite du président Obama à Riyad, prévue pour le mercredi 20 avril.

La une du quotidien new-yorkais <strong>Daily News</strong> en date du 17 avril 2016.
La une du quotidien new-yorkais Daily News en date du 17 avril 2016.

Source: Courrier International