La justice a tranché: Samsung a bien violé des brevets d’Apple pour ses “Galaxy”

Le fabricant sud-coréen de téléphones portables Samsung a été reconnu coupable vendredi par un jury californien d’avoir violé des brevets d’Apple sur des téléphones portables et condamné à payer près de 120 millions de dollars de réparation. Cette amende doit à présent être validée par un juge.Samsung avait déjà été condamné par ce même tribunal en 2012 et 2013 à verser 930 millions de dollars au groupe à la pomme qui réclamait cette fois-ci plus de 2 milliards de dollars de dédommagements. Dans ce nouveau bras de fer, Apple accusait son grand rival d’avoir illicitement copié la technologie de ses iPhone pour l’utiliser dans certains modèles de ses appareils Galaxy. Samsung accusait Apple d’enfreindre ses propres brevets sur des technologies de transmission de données. Le jury californien lui a d’ailleurs partiellement donné raison en condamnant également vendredi Apple à verser à son grand rival une amende de plus faible valeur (158.400 dollars).

“Apple ne peut tout simplement pas laisser tomber ses innovations”, avait fait valoir au dernier jour du procès mardi l’avocat du groupe américain Harold McElhinny, évoquant “37 millions d’infractions” en référence aux 37 millions de smartphones et tablettes vendus par Samsung aux Etats-Unis et censés violer les brevets d’Apple Les bras de fer judiciaires à répétition d’Apple et Samsung aux Etats-Unis, qui s’ajoutent à une série de procès dans d’autres pays aux résultats jusqu’ici variables, entrent dans le cadre d’une “guerre des brevets” que se livrent actuellement les grands groupes technologiques mondiaux.

Commentaires

commentaires

LIRE AUSSI:  L’Etat dépense 873 millions annuellement pour insérer les jeunes

Tu pourrais aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.