Crise dans le Pool: les propositions de l’UPADS pour les couloirs humanitaires

A Yamba, dans le département de la Bouenza, frontalier du Pool, près d’un millier de déplacés a trouvé refuge dans les ruines d’une ancienne société d’élevage.
© RFI/Florence Morice

Par RFI Publié le 18-10-2017 Modifié le 18-10-2017 à 14:46

Le chef de l'Etat congolais Denis Sassou Nguesso a exprimé il y a deux semaines sa volonté d'ouvrir des couloirs humanitaires afin de faciliter et sécuriser la sortie des ex-combattants Ninja accusés d'exactions depuis avril 2016 dans la région du Pool. De son côté, l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), première formation d'opposition, a fait mardi 17 octobre des propositions sur l'organisation de ces couloirs et a appelé à la tenue d'une table ronde avec la participation de l'ancien chef rebelle Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi, le premier responsable des Ninjas.

Pascal Tsaty Mabiala énumère les propositions de l'UPADS sur les couloirs humanitaires 18-10-2017 – Par Loïcia MartialLire l’Article Original

Commentaires

commentaires

LIRE AUSSI:  La Cour pénale internationale enquête sur les crimes contre l’humanité du régime burundais

Tu pourrais aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.