Au Bénin, le syndicaliste Laurent Metognon en prison d’ici son procès

Au Bénin, case prison pour Laurent Metognon et six autres mis en cause.
© Alex Potemkin/Getty images

Par RFI Publié le 24-11-2017 Modifié le 24-11-2017 à 11:35

Au Bénin, case prison pour Laurent Metognon et six autres mis en cause. Le syndicaliste a été placé ce jeudi soir sous mandat de dépôt par le procureur. Il comparaitra le 19 décembre 2017 en audience de flagrant délit pour « corruption et abus de pouvoir ». Ancien président du conseil d'administration de la Caisse nationale de sécurité sociale, on l'accuse de « placement hasardeux » de fonds dans une banque en difficulté contre des rétro-commissions.

Devant le procureur, le syndicaliste a nié les faits, l'intermédiaire aussi. Les avocats ont ensuite plaidé un classement sans suite ou une poursuite sans mandat. Ils ont même proposé même le paiement d'une caution.

Mais finalement, Laurent Metognon ira en prison. Son avocat, Me Ibrahim Salami, ne comprend pas cette décision : « En l'absence de preuve, on ne devrait pas aller plus loin, encore moins les mettre sous mandat de dépôt. On aurait pu décider d'un non-lieu ou les poursuivre sans mandat ».

Laurent Metognon est une grande figure de la contestation sociale. Syndicats et politiques sont mobilisés pour lui. Et pour son autre avocat, Me Ba Parapé, Laurent Metognon est une cible : « Nous, avocats, dénonçons cet acharnement. On disait, après l'affaire Sébastien Ajavon, à qui le tour ? C'est le tour de Laurent Metognon dont le crime est d'être un vaillant combattant, intrépide et irréductible. »

Rendez-vous le 19 décembre pour une audience en flagrant délit. Trop loin pour ses avocats qui vont demander le rapprochement de la date. A l'extérieur et à l'intérieur, les supporters du syndicaliste ont manifesté bruyamment. Il les a salués de la main et a quitté le palais de justice sous bonne escorte.

LIRE AUSSI:  Plus de 270 morts à Mogadiscio dans l’un des pires attentats en Somalie

Lire l’Article Original

Commentaires

commentaires

Tu pourrais aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.